Please note that this knowledge portal is still under development.

Nous conseillons les entreprises qui participent à l’économie sociale.

Ces entreprises ont des natures juridiques distinctes mais ont en commun qu’elles partagent, à des degrés divers, un objectif particulier de service à la communauté.

Grâce à leurs efforts conjoints, la part de ces entreprises dans l’économie mondiale et dans l’emploi augmente.

Les associations

Premièrement, les associations sans but lucratif qui ne distribuent pas de revenus à leurs membres, que ce soit directement ou indirectement : il s’agit des asbl, des aisbl, des fondations et des associations de fait. Les termes “associations” et “institutions sans but lucratif” (ISBL) y font référence. Ces associations peuvent être les figures emblématiques de l’économie sociale, dont elles sont à l’origine.

Parmi les associations, il existe de nombreuses réalités complètement différentes :

  • Taille : petites associations bénévoles et grandes associations gérées comme une entreprise commerciale.
  • La personnalité juridique : certaines associations n’ont pas de personnalité juridique
  • Les secteurs : Les associations sont représentées dans presque tous les secteurs de l’économie. Nous travaillons pour des coopératives actives dans le secteur de l’énergie, ainsi que pour des associations actives dans la promotion des droits civils et de l’égalité, et pour des associations qui protègent l’environnement.
  • Activité économique : Ces associations sont parfois financées uniquement par des dons, des parrainages ou des subventions. Parfois, par une activité propre, elles ont une activité économique accessoire.
  • Participation des autorités publiques : certaines “entreprises” sociales sont partiellement ou totalement financées et/ou contrôlées par les autorités publiques.

Quelques entreprises

Deuxièmement, les sociétés qui, comme d’autres sociétés commerciales, ont des actionnaires, mais qui ont un but social reconnu dans leurs statuts et une distribution limitée de dividendes.

Nous retrouvons les mêmes distinctions que celles qui sont exposées pour les associations. Les sociétés plus traditionnelles, qui redistribuent une partie de leurs revenus.

 

Sujets liés

Article(s) du blog
Publié le 03 août 2020
En consultant cette page, vous acceptez nos conditions d'utilisation.

Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite. Paramètres Accepter

Cookies de suivi

Nous en avons besoin pour rationaliser votre expérience sur notre site Web.