Nous reconnaissons un souhait légitime du client à plus de valeur, d’avantages, d’efficacité et de certitude dans les services prestés par son cabinet d’avocats. Dans cet exercice, e².law s’est ouvert à de nouvelles façons de faire les choses afin de rencontrer les souhaits légitimes du client, en ce début de troisimème décennie du 21 ème siècle.

Rencontrer les souhaits légitimes du client débute par une identification correcte des services dont le client a besoin.  Nous cherchons dès lors autant que possible à les définir dans un document intitulé “Project Definition” en début d’intervention.  Ce document décrit les spécificités du service attendu (délai, façons de recevoir le service, niveau de détails de nos avis, niveau d’auto-intervention pour remplir les modèles ou récupérer des informations juridiques à partir de sources convenues,…) et le budget envisagé. En fonction du Project Definition, la meilleure approche et les options sont proposées.

Cela nous permet de concentrer nos efforts sur les services dont le client a besoin et de lui offrir de payer le prix approprié compte-tenu des services dont il a besoin.

Ce project definition est généralement dans un document éponyme ou dans une fiche informative annexée à au contrat signé par notre client.  Cette fiche info client est susceptible d’être mise à jour en fonction de l’évolution de la relation client.

Notre tarification peut inclure des tarifs mixtes, une facturation basée sur le volume ou la valeur, des prix fixes et une facturation basée en partie sur des success fees sont lorsque des conditions spécifiques sont réunies. Ces conditions sont les suivantes:

  • Un Projet Definition est faisable et, si les circonstances le justifient, le client est prêt à payer pour cela.
  • Nos clients s’engagent à participer à l’effort visant à assurer l’efficacité collective et l’organisation de la prestation de services juridiques, par exemple en reconnaissant et en respectant les processus convenus.
  • Notre client nous propose d’établir une relation durable et d’y investir ;
  • Notre client s’engage à respecter pleinement l’accord conclu sur les plans de paiement, y compris, le cas échéant, pour les plans de paiement, le paiement en temps voulu de toute somme due.
  • Nous croyons que, pour les services considérés, un mécanisme de tarification alternatif peut aider notre client à réussir.
  • Le client est admissible à l’un de nos packs de services spécifiques, comme par exemple notre programme pour startups.
  • Le client nous propose de renforcer nos compétences sur un secteur ciblé par notre stratégie de développement.

Parallèlement, tout au long du traitement d’une affaire, nous encourageons la connaissance et le respect du client des processus du cabinet et une compréhension constante des « choses à faire » et des « prochaines étapes » respectives. Nous veillons à ce qu’un processus de planification soit mis en place qui respecte les vraies échéances.

Le cabinet d’avocats moderne peut être à géométrie variable. Notre petite équipe possède l’expertise nécessaire pour écoler rapidement des avocats appeler à collaborer sur un projet d’envergure. Cela nous permet de piloter des projets plus ambitieux.

Les personnes amenées à collaborer sur des dossiers peuvent très bien être des personnes extérieures au cabinet. Elles sont choisies pour leur expertise dans les secteurs de priorité du cabinet.

En fonction des besoins de chaque cas, nous sommes en mesure de mobiliser des équipes interdisciplinaires à géométrie variable.

C’est le cas, par exemple, en particulier des affaires transfrontalières, où l’intervention d’un avocat étranger est nécessaire, ainsi que dans les affaires nécessitant, même au niveau national, une compétence particulière qui peut être plus rapidement mobilisée auprès d’avocats externes spécialisés ou d’autres professions.

Notre cabinet possède l’expertise et l’expérience nécessaires pour coordonner d’autres interventions d’avocats, lorsque le traitement d’une affaire peut bénéficier de leurs spécialités. Nous l’implémentons en particulier pour les clients que nous connaissons bien et avec qui nous avons une relation permanente.

En conséquence, nous pouvons participer au projet d’autres cabinets d’avocats, afin de soutenir leurs efforts dans le service de leurs clients.

La force de notre réseau

Notre cabinet entretient des relations avec d’autres avocats, en Belgique et à l’étranger, avec lesquels nous travaillons sur nos dossiers sur une base ad hoc ou (quasi-) permanente.

En Belgique, nous travaillons avec des avocats aguerris dans les domaines spécialisés en droit administratif, droit social, droit fiscal, droit pénal et droit de la propriété intellectuelle. À l’étranger, nous avons un certain nombre de cabinets ou de correspondants réguliers susceptibles de nous orienter vers le bon fournisseur de services juridiques.

Notre cabinet entretient également des relations avec d’autres professions non juridiques,  susceptibles de nous prêter main-forte dans dossier dossier, comme des réviseurs d’entreprises, experts-comptables, ou experts techniques en matière de construction.

Nous avons choisi de ne pas formaliser ces relations en appartenant à un réseau de cabinets d’avocats, parce que nous préférons privilégier la qualité des relations personnelles et la recherche des compétences les plus spécialisées. Nous croyons également que l’intérêt d’un réseau d’avocats résidant dans l’adoption d’une méthode de travail donnée peut également être réglée sur une base ad hoc.

Dans un environnement d’affaires plus complexe et mondialisé, avec une main-d’œuvre géographiquement diversifiée, des clients avertis exigent un cabinet réactif.

En ce qui concerne le temps, notre approche de la réactivité vise l’équilibre entre l’impératif du client et le nôtre. Cette approche est un mélange entre les éléments suivants :

  • Nous vous aidons à fournir des conseils en temps opportun.
  • Nous vous aidons à trier vos priorités, en faisant un programme utile.
  • Nous adaptons nos prix pour vous récompenser lorsque vous organisez correctement vos priorités.
  • Nous vous aidons à développer une méthodologie asynchrone, nous permettant de travailler sur différents créneaux horaires.
  • Classiquement, en travaillant très dur “against the clock”, quand cela est nécessaire.

Il existe une variété de projets juridiques et de façons de répondre aux objectifs poursuivis par nos clients.  Par conséquent,  maximiser l’efficience de l’allocation des ressources requiert d’être attentif à la sélection du véhicule et du style d’intervention adéquat, en fonction des spécificités du client ou du dossier . Lors de la définition du projet de notre client, nous accordons donc une importance particulière à cette sélection.

Il s’agit d’identifier les bonnes pratiques (comme, par exemple, la prestation du bon niveau de détails, l’utilisation d’un visuel pour illustrer ou comparer des concepts juridique, la mise à disposition au d’un(e) avocat(e) au sein de l’entreprise un certain nombre de jours par mois pour gérer une situation en direct de a à z, ou encore la possibilité pour le client de faire une partie du travail lui-même) et de recourir, quand cela peut-être utile, aux nouvelles technologies (comme la vidéo, l’e-learning, l’accès direct par le client à ses dossiers via notre intranet ou encore la référence à notre base de données de connaissance). Leur application combinée aux services offerts par un avocat se traduit par une expérience client innovante.

Cette application combinée permet d’augmenter l’efficacité et réduire les coûts, par exemple lorsque nous pouvons facilement orienter les clients vers du matériel préxistant et le cas échéant plus ou moins standardisé, fournir un enregistrement d’écran d’un contrat, ou produire un dessin visuel synthétisant une question juridique au lieu d’écrire une note de service. Souvent, ces techniques peuvent nous aider à agir plus rapidement et mieux coordonner nos actions avec les clients ou nous assurer de leur niveau de compréhension de l’information juridique. Le recours à ces techniques augmente la qualité de nos services.

Ces méthodes de livraison sont plus qu’une question de communication. La production des conseils juridiques est également affectée. Par exemple, nos méthodes comprennent la pensée visuelle, appliquée à la structuration des pensées juridiques et à soutenir les discussions autour d’elles.

Précédent
Suivant