La caducité du contrat résulte de l’impossibilité définitive d’exécuter son objet en nature. Cette impossibilité peut résulter de la faute du débiteur, du fait du créancier ou d’un cas fortuit. Elle produit ses effets de plein droit.

L’impossibilité s’apprécie in contreto.

Il s’agit d’une règle supplétive, les parties peuvent donc y déroger de commun accord.




Lectures suggérées

Concept(s) juridique(s)

Sujets liés

Veuillez noter que ce portail de connaissances est toujours en cours de développement.

Titre

Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite. Paramètres Accepter

Cookies de suivi

Nous en avons besoin pour rationaliser votre expérience sur notre site Web.